Le jardin anglais privilégie la découverte de l'aspect sauvage et poétique de la nature. L’objectif n’est plus de contrôler la nature mais d’en jouir. La conception de ce style de jardin est irrégulière, avec des sentiers sinueux, une végétation en apparence non domestiquée, des accidents du terrain comme les vallons et les pentes exploités à souhait. La promenade dans un jardin à l'anglaise laisse une grande part à la surprise et à la découverte.

Ce type de jardin ne se veut pas un lieu clos, mais un paysage. Il s'agit d'organiser la nature comme un tableau pictural ou littéraire, tout en cachant le plus possible les traces de cette intervention. La nature est toutefois quelque peu idéalisée. Des ornements et éléments d'architecture sont placés de façon ciblée afin de créer des perspectives élaborées et de susciter l'émotion.